Skip to content

Accueil > Chroniques de Southière-sur-le-lac > Notre Épiphanie

Notre Épiphanie

Chronique No. 2

samedi 5 février 2022, par webmestre

Le mot « épiphanie » se rapporte généralement à la fête religieuse célébrée le 6 janvier. Il ne faut pas oublier qu’il est utilisé aussi pour caractériser un événement, une expérience qui ont modifié de façon significative notre devenir. C’est à ce deuxième sens que j’ai recours pour intituler la chronique d’aujourd’hui.

Un des principaux acteurs de cette « Épiphanie » est M. Théophane Bélanger.
M. Bélanger ( Théo pour les proches) avait 3 occupations : travail à la Dominion Textile, travaux pour le notaire Southière et échevinage au Canton de Magog. C’est cette dernière occupation qui le met en lumière aujourd’hui .

Quand les projets de vente et de lotissement de nos 2 parcs ont été présentés à la ville , M. Bélanger a compris immédiatement les conséquences désastreuses de cette demande pour tous les propriétaires d’alors. Il prend soin de s’assurer auprès du notaire de la véracité du projet. Le notaire lui a fait bien comprendre que tous les terrains vendus ou à vendre ne comportent qu’un droit de passage vers le lac et non pas la conservation des 2 parcs.

Tenu à une certaine discrétion à cause de son rôle d’échevin, notre héros s’est appliqué à répandre rapidement cette nouvelle à tout l’entourage. La réponse fut enthousiaste, intense, efficace et a entrainé la mort du projet initial. Nous reviendrons plus tard sur cette réaction.

Vous comprenez sans doute maintenant pourquoi j’ai utilisé le mot « épiphanie » pour intituler la chronique d’aujourd’hui :Notre domaine a été sauvé par la diffusion précoce de la nouvelle de la disparition imminente des deux parcs.

PS :
Tous ces faits ont été recueillis auprès de M. François Bélanger, fils DE
Théophane et de Mme Candide Latulipe Bélanger, épouse de Théophane.

M. Théophane Bélanger est aujourd’hui décédé.
Mme Renée Joyal m’accompagnait.

La prochaine chronique sera publiée au début de février. Nous en apprendrons encore plus sur un autre grand bâtisseur :le Dr Roger Guertin.

Jacques Couture