Skip to content

Accueil > APS > Règlements et éthique > Code d’éthique de Southière-sur-le-Lac

Code d’éthique de Southière-sur-le-Lac

Code d’éthique de Southière-sur-le-Lac

  1. PRÉAMBULE
    1. Qu’est-ce qu’un code d’éthique ?
      C’est un ensemble de règles de conduite fondées sur le souci de soi-même et d’autrui et qui ont en vue le bien commun. Dans le contexte particulier de Southière-sur-le-Lac, ce code vise l’harmonie entre tous les résidants, le respect du milieu naturel et, la sauvegarde de l’esprit particulier de notre communauté.
    2. Pourquoi un code d’éthique ?
      Ce code traduit un ensemble de règles auxquelles la grande majorité des résidants de Southière sur le Lac se conforment déjà. Il se propose de les faire connaître à l’ensemble des résidants, en particulier aux nouveaux arrivants, afin de gagner l’adhésion de tous à ces normes. Celles-ci recoupent un certain nombre de lois ou de règlements qui revêtent bien entendu un caractère obligatoire, mais elles s’étendent aussi à des règles de conduite qui relèvent de la courtoisie, du civisme et de la préservation de l’environnement.
    3. Contenu
      Ce code d’éthique énonce des règles qui ont trait à la sécurité des résidants, à la quiétude des lieux et à la protection de l’environnement.
  2. LA SÉCURITÉ DES RÉSIDANTS
    1. Les automobilistes respectent scrupuleusement les limites de vitesse indiquées, les arrêts réglementaires et la conduite à droite de la chaussée.
    2. Les cyclistes se conforment aux règlements de la circulation et gardent en tout temps le contrôle de leur vélo.
    3. Automobilistes et cyclistes se rappellent constamment que Southière-sur-le-Lac doit demeurer un lieu de circulation et de promenade sécuritaire pour les piétons, y compris et surtout pour les enfants que nous chérissons particulièrement.
    4. Les embarcations motorisées sont à proscrire dans les zones riveraines. Elles doivent s’éloigner des rives perpendiculairement et à faible vitesse.
  3. LA QUIÉTUDE DES LIEUX
    1. Les résidants évitent autant que possible de causer des bruits susceptibles de troubler la tranquillité de leurs voisins, particulièrement à certaines périodes de l’année et à certaines heures du jour.
    2. Les propriétaires de chiens évitent en tout temps que ceux-ci aboient abusivement. De plus, ils s’assurent que leurs chiens ne circulent pas librement sur la voie publique ou sur les autres propriétés privées.
    3. Il est contre-indiqué d’imposer ses émissions de radio ou sa musique à ses voisins. S’il arrive que l’on reçoive plusieurs invités à l’extérieur et que cette activité occasionne des bruits inhabituels, on en prévient d’avance ses voisins et on termine l’activité aux heures prévues par règlement (ou on poursuit l’activité à l’intérieur).
    4. Les résidants essaient autant que faire se peut de tondre leurs gazons, de tailler leurs haies ou de se livrer à toute autre activité d’entretien bruyante les jours de semaine seulement, entre 9h et 17h.
    5. Les travaux de construction ou de rénovation doivent être entrepris autant que possible en dehors de la saison estivale. S’il est inévitable d’y procéder durant l’été, il est souhaitable que les travaux ne commencent pas avant 8h, afin de respecter le repos des vacanciers.
    6. Les résidants qui désirent se munir de systèmes de climatisation choisissent des modèles qui ne produisent pas de bruits extérieurs susceptibles d’incommoder leurs voisins.
    7. Southière-sur-le-Lac est une zone résidentielle. Il est donc exclu de s’y livrer à toute activité commerciale ou professionnelle bruyante ou polluante.
  4. LA PROTECTION DE L’ENVIRONNEMENT
    1. Southière-sur-le-Lac est un milieu naturel merveilleux mais fragile. La préservation du site repose en grande partie sur la vigilance et l’engagement des résidants.
    2. Les herbicides et les pesticides chimiques, dont le caractère nocif pour la santé des personnes et des animaux est bien connu, doivent être bannis.
    3. Les résidants évitent de déboiser les rives du lac et du ruisseau Castle et, si déboisement il y a eu, reboisent ou plantent des arbustes afin de limiter l’érosion des sols et l’écoulement de métaux ou autres substances indésirables dans les eaux.
    4. Les résidants évitent autant que possible de laisser tourner les moteurs de leurs véhicules en arrêt. La pollution occasionnée par la combustion de l’essence est neuf fois plus grande lorsque le véhicule est stationnaire.
    5. L’éclairage extérieur des propriétés doit être discret et ne pas être dirigé vers le lac, la voie publique ou les propriétés voisines.